Si 2020 restera une année particulière, le peu de courses mises sur pieds en Suisse aura néanmoins permis d’observer qu’une petite troupe de valeureux coureurs jaunes et noirs montraient gentiment le bout de son nez au niveau national!

Derrière nos têtes de séries, habitués depuis des années aux pelotons nationaux voire internationaux, nos petits jeunes ont réussi d’excellents résultats, ramenant de ces championnats suisses de VTT deux podiums et des résultats prometteurs! Dans l’ordre du plus jeune au plus âgé, on notera:

  • la magnifique 3ème place de Loan Lovey, qui, sur sa lancée, a effectué un tour de plus. Dans un premier temps classé 3ème, il fut renvoyé à la 22ème place (à cause du tour supplémentaire) avant de retrouver sa véritable place. Las, entre-temps, le podium avait été effectué, sans Loan, hélas. Heureusement, tout fut remis à l’ordre dans un second temps!
  • En U11, c’est Mathéo Rittmeyer qui termine sur le podium. Une superbe performance pour Mathéo encore fiévreux le jour d’avant! Chez les demoiselles, Kélia Lovey finit 5ème, tout proche d’un podium qui lui tendait les bras!
  • Dans la catégorie U13, Eloïse Houriet finit à une 13ème place très satisfaisante. Le rythme, la chaleur, le niveau, la longueur de la course (plus de 40′!) ont usé notre championne qui se disait satisfaite à l’arrivée après avoir tout donné!
  • Dans la catégorie U15, ils étaient 4, nos Mégas, champions en devenir! Sur cette course, Baptiste Houriet a montré sa belle progression en se classant à une magnifique 22ème place. Avec 95 coureurs au départ, il fallait savoir donner des coudes au départ pour garder sa place dans ce peloton. Derrière Baptiste, on retrouve Luca Bovet, malheureux 48ème après s’être retrouvé coincé au départ puis être tombé un peu plus loin. L’apprentissage peut parfois être douloureux! Quand à Romain Glassey et Ewan Dind, ils terminent 70ème et 81ème.

Mille bravos à ces 8 jeunes qui perpétuent la tradition des Coupes suisses pour le VC Echallens. Le chemin est encore long pour ces tout jeunes coureurs mais ils ont montré qu’ils pouvaient y croire!

Chez nos grands, les espoirs de médaille étaient, comme d’habitude, sur les épaules de Loris, en grande forme, et plus modestement sur celles de Léna, qui avait créer la surprise sur ce même parcours en 2019 avec une magnifique médaille de bronze. Las, il n’y aura pas de médaille cette année en VTT pour nos coureurs mais ils auront fait de leur mieux.

  • Chez les Juniors, Guillaume Haldimann termine 34ème. Pas si mal pour un coureur qui se bat encore avec des soucis de santé!
  • Chez les filles, Mélissa Rouiller finit 9ème. Un résultat moyen pour cette demoiselle qui nous avait habitué régulièrement à mieux!
  • Léna Mettraux, pour sa seule course de VTT, ne savait pas trop à quoi s’attendre. Après un départ correct, elle n’a pas réussi à se transcender et à faire la remontée dont elle a le secret dans les derniers tours! Elle finit 11ème, un résultat qui la laisse légèrement sur sa faim!
  • Enfin Loris Rouiller, mal placé sur la ligne de départ, a fait un gros effort pour se replacer dans le peloton de tête. Ces adversaires ont alors mis le paquet pour l’empêcher de récupérer et de bien gérer les tours suivants. S’en est suivi une succession d’attaques spectaculaires de la part des 2 leaders, Joël Roth et Alexandre Balmer. Ces changements de rythme ont fini par achever la résistance de Loris, qui est malheureusement parti à la faute dans une descente technique. Le temps de reprendre ses esprits et le trou était fait, définitivement. Il termine néanmoins à une magnifique 5ème place!

On retiendra de cette étape 2020 que le COVID n’aura pas fait trop de ravage dans le peloton. Par contre, elle était bien triste cette arrivée sans public, sans cantine, sans place Team. Espérons vivement que tout cela se termine rapidement afin de retrouver la visibilité que ce sport attractif mérite!